Conseil Suprême de l'Opale

Forum de l'Opale - alliance sur Ogame.fr
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Chronique d'une justice rendue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amiral Folber
Souverain de l'Alliance à la retraite
avatar

Nombre de messages : 2936
Localisation : Maison des bleuets
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Chronique d'une justice rendue   Mer 5 Oct - 19:35

Au loin, on entend le bruit du tocsin

Avis à la population opalienne et topazienne.
La première grande phase de l'attaque contre Okun a commencé aujourd'hui. Aujourd'hui plus que n'importe quel jour depuis la création de l'Opale, nous Opaliens et Topaziens, devont être unis contre celui qui a offensé notre coalition, celui qui a souillé notre honneur, celui qui a trahi nos valeurs.

Aujourd'hui, quel que soit son nom, GAN ou Okun, celui-ci doit payer. Et il paiera.
Le prix fort, je vous l'assure.

Cette nuit, peu avant minuit, le ministère des armées au service du Royaume d'Elfins a donné le feu vert à la première mission du plan. La flotte de ce royaume a décollé peu avant 1h du matin en direction de GAN avec pour seul objectif d'attaquer. La complexité de la tâche requis le soutien logistique de la flotte paragonienne de l'Amiral Folber.
Vers 2h du matin, après la mise au point d'une stratégie, les deux empires ont ordonnées à l'armée Paragonienne, de décoller de Polyxo, fief militaire de l'Empire de Paragon, pour ouvrir le terrain à Elfins.

Ce matin, alors que l'aube prenait son éveil sur DetroppaR, la grondement des bombardiers paragonien a déchiré la tranquilité automnale de la matinée. Délivrant le feu et la poudre sur la planète, ils furent suivi dans cette atmosphère de chaos par les destructeurs puis enfin les vaisseaux de bataille paragoniens. Les moyens mis en oeuvre pour rétablir la justice (rappelons qu'il s'agit de l'objectif premier de notre mission) ont permis d'épargner tous les Paragoniens impliqués dans le conflit et ont rasé DetroppaR, ouvrant la voie à Elfins.
20 minutes après l'arrivée de l'Amiral Folber, Elfins a son tour perçait le ciel de la planète de GAN. Les troupes d'Elfins ayant entendu le rapport de bataille de l'Amiral Folber, pensait arriver en territoire meuble, assurant une victoire à portée de main.
Point s'en faut ! Alors que les civils pansaient les plaies des nombreux blessés, l'impitoyable GAN avait donné l'ordre de déployer tout le matériel militaire encore disponible sur la planète. Se sachant voué à une mort certaine, il n'en capitulait pas pour autant voulant entrainer le plus de perte chez son ennemi.
Surpris par le brouillard matinal, soudainement apparu sur DetroppaR, les soldats d'Elfins furent pris de cours et livrèrent une bataille épique. Au prix de la mort d'un grand effectif, Elfins surpassa toutefois GAN lui infligeant 4 fois plus de dégât.

les troupes d'Elfins et de l'Amiral Folber se retirent vers leur QG, laissant GAN seul, face à lui même, dans la crainte et l'incertitude d'une nouvelle attaque.


Et c'est maintenant que vous, Opaliens et Topaziens vous intervenez !
La seconde mission a dors et déjà commencé : la plus grosse armée jamais constitué dans l'Empire de Paragon (750 unités) vient de décoller. A 22h exactement, elle écrasera les défenses et les flottes de RapporT, la planète la plus protégée du royaume de GAN.
La victoire devrait être à la clé, cependant, les pertes humaines et matérielles risquent d'être conséquentes si le soutien ballistique n'est pas déployé.

Tous les empires à proximité de cette planète doivent donc suivre les instructions de Frefre et détruire les défenses de la planète 2:261:11 avant 21h55 (laissons nous une marge).
Si cette mission réussie (elle est la charnière de notre sanction), alors le secteur controlé par GAN en galaxie 2 tombera entre nos mains !
Vers 23h Frefre devrait arriver pour supprimer les bastions récalcitrants (toujours sur RapporT).
Cela ne signifie pas que la guerre est terminée !! Bien au contraire !! Dans la nuit, la bataille risque de s'intensifier sur le reste des territoires de GAN (l'autre moitié de ses planètes), en galaxie 4 et 6.
Là aussi suivez les instructions de Frefre pour permettre aux seigneurs Dukeron et Maachin de guerre de remporter ces combats capitaux.


je vous remercie de votre attention.

Amiral Folber

_________________
Le plus grand conquérant est celui qui sait vaincre sans bataille.

Il faut savoir se retirer au bon moment ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiral Folber
Souverain de l'Alliance à la retraite
avatar

Nombre de messages : 2936
Localisation : Maison des bleuets
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Chronique d'une justice rendue   Jeu 6 Oct - 1:22

Voilà 15 heures exactement que les premières bombes sont tombées sur l'empire de GAN. Les civils, innocentes victimes d'un conflit qui ne les concerne pas, ont quitté les grandes villes. L'exode a commencé vers les zones désertiques, espérant que ce ne soit pas les prochaines cibles de cette satanée armée.
Car la dictature de GAN voile la face à ses péons. Elevés dans la rigueur, la pauvreté, la servitude et la propagande, ils n'ont qu'un maitre et n'obéisse qu'à une voix. Ils ne comprennent donc qu'une chose : GAN est l'injuste victime d'une machination.

Malgré cela, la justice a parlé, et la Coalition doit la faire respecter.
Conscient que la population de GAN n'a pas mérité le sort qui lui attend, la mission numéro deux sera brève, efficace, précise. Elle se déroulera sur un autre terrain que ce matin.
Il s'agit, probablement de la mission la plus symbolique et la plus spectaculaire.
La Coalition frappera en effet, ni plus ni moins que la planète Mère de GAN. Centre névralgique de la partie de l'Empire de GAN, située en galaxie 2, haut fief de l'empire entier, il s'agit là de la planète la mieux gardée. Sa défense a une réputation qui l'a précédée. La Coalition a donc dû élaborer un plan beaucoup plus avancé en terme de stratégie pour venir à bout de cette forteresse.
Si comme vous le savez, des éclaireurs ont approché cette planète, installant des colonies à proximité, ce n'est pas simplement pour la reconnaissance.
En effet, à 21h33, l'ordre est donné à l'Empereur Gnonpom et au Seigneur Ts Tsuo d'ouvrir les silos de missiles. Quelques minutes plus tard, ayant eu vent de la nouvelle, GAN ordonna le couvre feu et le déploiement de ses troupes dans la capitale de RapporT. Toutes les DCA sont en place et attendent.
A 21h42, Gnonpom confirme le code de mise à feu de l'ensemble de l'arsenal. 18 têtes nucléaires décollent dans l'instant qui suit avec pour destination les premières lignes de la défense de GAN.
A 21h43, Ts Tsuo confie la clé du système de décollage des engins balistiques stockés dans sa base en 2:261. La clé est introduite, tournée et la rotation de ce simple fragment de métal usiné aura pourtant des conséquences immédiate et à longs termes sur la vie de toute une population, des plus graves.

Non loin de là, à 21h45, des radios retransmettent les informations du moment "De larges éclairs et d'étourdissantes explosions ont retenti sur des colonies ennemies proches, le gouvernement indique qu'il ne faut ppchhhh ...."

L'ogive JMP-28-DV est le dernier né de la gamme des engins balistiques de large portée. Sa structure se décompose en 5 étages.
Le premier est constitué du moteur et réacteur du missile. 150 tonnes de nanotechnologie qui transforment le deutérium, par fission nucléaire, pour libérer l'energie utile à une propulsion permettant d'atteindre 0.8 VL (vitesse lumière) en 7ms. Cet étage contient le deutérium nécessaire au trajet. Le réservoir est de taille succinte mais le système de stabilisation du deutérium liquide est encombrant. Cet étage reste en orbite autour de la planète cible.
Le second contient un EM-Fog, émetteur d'un rayon de 150km, il brouille tout champ électro magnétique (communication, système électronique, ...) par un puissant système de parasitage basé sur les forces de Maxwell et de Lenz. Il se sépare du missile en entrant dans les premières couches de l'atmosphère de la planète hôte (ionosphère)
Le troisième étage est le ClusterInfraStructure. En entrant dans la stratosphère de la planète cible, il se sépare du reste de l'engin, se fractionne en (valeur approximative fournie par le constructeur) 163 000 bombes EM-Power. La particularité de ces bombes est d'avoir une très faible charge détonnante. Les dégats cibles les défenses terrestres. La clé de leur succès est simple : leur fort nombre, leur densité en métaux polarisés, leur masse et leur vélocité entraine une fort courant magnétique, qui entraine une accélration de la chute et une augmentation de la gravité locale. Lors de l'impact, les objets ont un poids équivalent à 1000 fois leur masse, ressemblant à une chute de métorites.
Le quatrième étage se détache en pénétrant dans la biosphère. Il est constitué d'une bombe à neutron dont la fonction est d'éliminer toute matière organique. S'ensuit l'explosion de Cluster Grenade qui projete des billes de plomb de 5cm de diamètres à 360° pénétrant les chairs des organismes restant, le rendement de la bombe H n'étant que de 45%.
Le dernier étage contient l'électronique du missile, les capteurs d'altitude et le module de destruction du missile en cas d'urgence.


21h46 : 28 ogives pénètrent dans l'atmosphère
21h47 : les cris ont cessés. La terreur ou la mort imposent le silence.
21h50 : Reprenant leurs esprits, face à l'horreur de la situation, les civils commencent à comprendre la situation. Les cris reprennent, les premiers secours arrivent, leur organisation se met en place. Pendant ce temps là, GAN, dans le bunker souterrain de sa forteresse en ruines, ordonne à l'armée de sortir des abris et de mettre en marche les défenses encore en état de marche.
21h56 : Le ciel s'assombrit à nouveau. Les civils se collent au sol, mains sur la tête, pleurant et hurlant. Mais les secondes passent. Aucun éclair, aucune explosion, aucun missile qui traverse les missiles. Les plus téméraires lèvent les yeux au ciel. Pour constater que les nuages ne sont que la silhouette des 750 navires de guerre qui volent 4200 mètres plus haut. La rumeur circule et l'effroi reprend. Mais il est déjà trop tard.
Un projectile approche à une vitesse fulgurante pour s'écraser sur un vaisseau de bataille battant le pavillon de l'armée Paragonienne. GAN avait raison. L'ennemi est là.
Le vaisseau de bataille, avec sa légère eraflure, ouvre les ouïes de ses canons à plasma ionisés. Deux boules de lumières traversent le ciel.
A l'horizon, une explosion.
Il est trop tard.

21h59 : L'Amiral Folber jette un dernier regard sur RapporT qui n'est plus que cendres et fumée. Il s'éclaircit la voix, et, devant les caméras de la télévision gouvernemantale, entame la liste des 42 pilotes de Vaisseaux de batailles et de leur personnel navigant (50 personnes par VB) qui ont péri dans l'attaque. Le discours est poignant, mais il n'empechera pas les 252 familles endeuillées de lui en vouloir pour s'être impliqué dans une guerre qui n'est pas la sienne.

22h03 : La bataille a été gagnée ! Un point important dans le cadre de la sanction contre GAN. L'Amiral Folber conclut l'interview, se tourne vers son etat major et entame une vidéo conférence avec l'Empereur Frefre21. Il est le responsable de la suite des évenements. Car RapporT est la planète du vice. Planète Mère de GAN, elle est la plus forte, la plus armée et la plus vicieuse aussi. Sa population devra souffrir pour les maux que son régime aura imposés et qu'elle aura acceptés. Frefre prépare donc la seconde vague contre RapporT.

22h48 : Installé dans son croiseur, Frefre observe le combat qui se déroule devant lui. GAN s'était préparé à une seconde vague et son armée était prête. Certes trop décimées pour riposter la puissante flotte de Frefre, elle lui oppose une résistance courageuse. L'issue est pourtant déjà connue, mais les soldats de GAN pousuivent l'effort.
22h51 : La bataille est remportée. La coalition a obtenue un premier objectif : la redition de la planète Mère de GAN. La nuit promet d'être encore longue car Ts Tsuo, Gnonpom, Maachin de guerre et EFFETS ont quitté ce soir leur royaume pour livrer bataille aux quatre coins de l'univers pour faire comprendre à GAN qu'on ne peut impunément salir l'Opale et le Topaze.
Cependant Frefre, habitué à piller sans vergogne les royaumes décadents, décimés et abandonnés, regagne ses terres, les images de ce terrible et violent combat encore en tête.

_________________
Le plus grand conquérant est celui qui sait vaincre sans bataille.

Il faut savoir se retirer au bon moment ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Chronique d'une justice rendue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FLIC Chroniques de la police ordinaire, Bénédicte Des forges
» Manga Apollo Justice
» Apollo Justice Ace Attorney
» Justice League : Heroes Nations (PC Based)
» Ma chronique #5 sur le vin dans le magazine le Denturo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Conseil Suprême de l'Opale :: Forum Privé :: Forum pour tous-
Sauter vers: